Salomon SpeedCross 5

Par Seb 1 septembre 2020 0
Salomon SpeedCross 5 chaussure droite profileSalomon SpeedCross 5 chaussure droite profile
Salomon SpeedCross 5 chausséesSalomon SpeedCross 5 chaussées
Salomon SpeedCross 5 chaussre droite dessous semelle cramons zoomSalomon SpeedCross 5 chaussre droite dessous semelle cramons zoom
Salomon SpeedCross 5 chaussre droite dessous semelle cramonsSalomon SpeedCross 5 chaussre droite dessous semelle cramons
Salomon SpeedCross 5 chaussure droite trois quart arrièreSalomon SpeedCross 5 chaussure droite trois quart arrière
Salomon SpeedCross 5 chaussure droite zoom empeigneSalomon SpeedCross 5 chaussure droite zoom empeigne
Salomon SpeedCross 5 vue dessusSalomon SpeedCross 5 vue dessus

La Salomon SpeedCross 5 est une chaussure de trail polyvalente et singulière qui se démarque de ses concurrentes par un design soigné et un prix compétitif.

En premier lieu, ces chaussures se destinent aux courses de trails et sorties sur chemins accidentés. La marque Salomon n’a pas voulu spécialiser les SpeedCross 5 pour un type de trail en particulier.

Les chaussures SpeedCross 5 sont donc adaptés à tout type de terrain : chemins et sentiers, pistes de cross, zones herbeuses, pierriers, ruisseaux.

Salomon SpeedCross 5 chaussure droite profile
Salomon SpeedCross 5 chaussure droite profile

Elle font aussi le job par tout type de temps : pluie, glace ou encore neige.

Ces chaussures entrent en concurrence avec d’autres modèles de trail très connus comme : les Asics Fuji Trabuco, les excellentes Hoka SpeedGoat, les Socony Peregrine ou encore les Mizuno Wave Hayate.

Je les ai testé dans différentes configurations et il était temps pour moi de vous donner mon ressenti.

Avant de vous donner le résultat du test, voyons quelques explications de la composition technique de ces chaussures de trail.

Constitution de la Salomon trail SpeedCross 5

La chaussure se dote d’une multitude de technologies inventives et spécialement conçues pour le trecking.

Les différentes couches de semelle

Pour commencer, la semelle externe d’accroche Contagrip se dote de crampons en chevrons. La forme en chevron vient bloquer le pied et permet ainsi d’éviter la glissade.

Salomon SpeedCross 5 chaussre droite dessous semelle cramons
Salomon SpeedCross 5 chaussre droite dessous semelle cramons

Cette surface cramponnée joue en général un rôle capital lors d’un trail. Que vous tentiez de faire un chrono ou non, une chute fait au mieux perdre du temps et au pire occasionne des blessures. Mieux vaut donc mettre les chances de votre côté et miser sur une technologie éprouvée.

Les crampons de la Salomon SpeedCross 5 sont profonds et dotés d’arêtes vives. La matière en gomme plastique apporte un peu de souplesse dans l’amorti sans pour autant laisser de côté l’adhérence.

J’ai une bonne expériences des crampons en matière plastique même s’il m’est déjà arrivé d’en perdre sur des courses longue distance.

Salomon SpeedCross 5 chaussure droite dessous semelle crampons zoom
Salomon SpeedCross 5 chaussure droite dessous semelle crampons zoom

Pour vous faire une idée des technologies de trail des autres marques, vous pouvez faire un tour sur notre page Guide des technologies Mizuno.

L’amorti est assuré par la semelle interne Ortholite. Ce moulage vient épouser la forme du pied et rend la chaussure plus confortable tout en garantissant une bonne performance sur les longues distances.

C’est le type d’amorti passe partout recherché sur des trails ayant différentes configurations de terrain. L’amorti des Salomon SpeedCross 5 absorbe correctement les chocs lorsque nécessaire. Je trouve que les chaussures répondent également bien et restent assez fermes sur les terrains mous de type gazon.

Salomon SpeedCross 5 chaussure droite trois quart arrière
Salomon SpeedCross 5 chaussure droite trois quart arrière

La semelle intercalaire EnergyCell semble de bonne facture car résistante. Cette semelle compose la plupart des chaussures de la marque. D’autres modèles existent avec encore plus d’absorption.

Les deux semelles offrent une bonne respirabilité générale et je n’ai pas trouvé de problème particulier à ce niveau là.

Empeigne SensiFit

La partie haut des Salomon SpeedCross 5 est doté d’un mesh anti-débits appelé SensiFit.

Ce mesh se veut respirant et résistant.

Le laçage est comme les autres chaussures de la marque de type “quicklace“. Le principe est que vous serrez d’abord la chaussure comme bon vous semble, puis venez bloquer le serrage avec un frein. La partie fixante en plastique peut ensuite être accrochée ou rangée dans la pochette spécialement conçue (sur la languette).

Salomon SpeedCross 5 chaussure droite zoom empeigne
Salomon SpeedCross 5 chaussure droite zoom empeigne

J’ai plutôt l’habitude d’utiliser des lacets mais j’avoue que ce système est bien plus rapide (par exemple si vous voulez enlever et remettre la chaussure rapidement).

L’empeigne en mesh anti-débrits SensiFit est raccordé sans couture. Ce choix de tige améliore la qualité de finition.

Test des SpeedCross 5

Pour commencer je suis fan du style des Salomon. Le drop de 10mm plutôt important pour une chaussure de trail leur donne une allure dynamique.

Sur la terre ferme

Mon premier test a lieu sur un sentier de rando à côté de chez moi. Le temps est humide et la terre est grasse. C’est sur ce style de terrain que je prends le plus plaisir à enfiler des chaussures de trail.

Les crampons Contagrip décrits que nous avons décrit plus haut font très bien leur travail : les Salomon SpeedCross 5 offrent une très bonne traction même dans les passages délicats. J’évite de mettre les pieds dans les ornières trop profondes et les chaussures font le reste.

Salomon SpeedCross 5 vue dessus
Salomon SpeedCross 5 vue dessus

C’est donc un plaisir de courir sur du terrain gras. A l’évidence les chaussures deviennent plus raides lorsque je rejoins la route qui me ramène devant chez moi.

Certains coureurs préfèrent avoir un peu moins d’amorti, personnellement je trouve que ces SpeedCross offrent un bon compromis.

Le poids des chaussures (329 grammes) se classe dans la catégorie des moyens-lourds. La contrepartie de ce niveau de confort est qu’il faudra sans doute dépenser un peu plus d’énergie sur les longues distances pour faire le même chrono que sur une chaussure plus légère. L’avantage est que les chaussures vous protégeront davantage des blessures.

Plusieurs fois, mon pied gauche a heurté des cailloux de bonne taille dans une descente. Heureusement les chaussures protègent bien le pied et m’ont décidé à ne pas freiner davantage ma descente.

Et dans l’eau ?

Je me suis mouillé exprès pour traverser un petit cours d’eau (elle était très fraîche !) avec ces SpeedCross. Mes pieds ont traversé rapidement l’eau et je n’ai pas rempli les chaussures. Néanmoins je trouve que le temps de séchage est plutôt rapide pour la température actuelle.

Je ne les ai pas encore testé sur du sable fin à cause du confinement mais je ne me fais pas soucis quant au résultat.

Salomon SpeedCross 5 chaussées
Salomon SpeedCross 5 chaussées

Mon verdict sur les Salomon SpeedCross 5

En conclusion de ce test je dirais que les Salomon SpeedCross 5 sont fidèles à la description qu’en fait Salomon.

J’ai été bluffé par la polyvalence de ce modèle.

Les crampons permettent d’adhérer à n’importe quel type de terrain sec, humide et même très gras.

Sur sentier, elles offrent une bonne stabilité aux coureurs ayant besoin de plus de soutien.

Elles sont également un excellent compagnon pour les pistes plus techniques. Je me suis bien régalé à franchir des zones à la limite de l’escalade. Les racines et les rochers ne m’ont pas posés de difficulté.

Sans prétendre à une imperméabilité parfaite, ces chaussures de trails vous protégeront des flaques, herbes fraîches et autres éclaboussures.

Côté prix, elles sont légèrement en dessous des modèles des marques concurrentes.

Pour résumer, les Salomon SpeedCross 5 sont polyvalentes et offrent un très bon rapport qualité / prix.

J’espère que ce test vous aura aidé à faire votre choix !