Nike Air Zoom Pegasus 35

Par Amandine 31 janvier 2019 0

Pour commencer, ce n’est pas la première fois que je porte la Nike Pegasus. Mais c’est une chaussure que j’avais délaissée à la suite d’une tendinite. C’est un modèle que j’ai beaucoup apprécié par le passé, je suis donc très contente de le rechausser aujourd’hui.

Nike Zoom Pegasus 35 : tour d’horizon

La Pegasus est une chaussure polyvalente, rapide et légère. C’est depuis toujours l’un des modèles Nike Running les plus convoités de la marque. Et cette 35ème chaussure est dans la lignée des éditions précédentes.

La Nike Zoom Pegasus 35 est une chaussure d’un bon rapport qualité prix, conçue pour un entraînement régulier. Sa force réside notamment dans sa polyvalence. Elle convient en effet a un très grand nombre de coureurs, quelque soit leur niveau et leur type de foulée.

Ma première impression lorsque j’ai ouvert la boîte : j’avais les yeux qui brillent comme une petite fille à noël. En bref je trouve les Pegasus toujours aussi magnifiques ! La Nike Air Zoom Pegasus 35 a une ligne très esthétique, et son design élégant me plaît personnellement beaucoup. Les variantes de couleurs ont du peps et lui donnent un look ultra moderne.

Rassurez-vous je me suis ensuite ressaisie pour les essayer. Et là, oh surprise ! La forme du talon a été retravaillée et je me sens très à l’aise au niveau du tendon. Elles sont hyper confortables avec leur amorti Zoom Air, et le drop de 10 mm est parfaitement naturel.

Quoi de neuf pour cette 35ème édition ?

Le talon biseauté

nike pegasus 35 talon biseauté
Zoom sur le talon en biseau de la Nike Zoom Air Pegasus 35

La nouveauté que j’ai la plus appréciée, c’est sans aucun doute la nouvelle forme “anatomique” du talon. Nike a repensé l’arrière de la Nike Air Zoom Pegasus 35 pour empêcher les frottements sur le tendon d’Achille. L’arrière de la chaussure est “tourné vers l’extérieur”. Le maintien est tout aussi bon que sur la Pegasus 34, l’inconfort en moins. Ce changement est particulièrement appréciable pour les coureurs sujets aux tendinites comme moi ou à d’autres douleurs à la cheville au tendon d’Achille.

En plus d’amoindrir les frictions, cette nouvelle conception offre une liberté de mouvement supplémentaire.

La semelle de la Nike Air Zoom Pegasus 35

Pour la première fois dans l’histoire des Pegasus Zoom Air, la semelle est dotée d’une unité Zoom Air complète, de la pointe des orteils jusqu’au talon. Cela procure un amorti plus doux et un meilleur rebond.

nike pegasus air zoom 35
Pegasus 35 vue de côté

La mousse Cushlon premium qui entoure cette semelle apporte un bon maintien et un confort agréable. L’inconvénient de cette mousse est qu’elle ramollit quand il fait trop chaud (au dessus de 30°). Mieux vaut donc éviter de s’entraîner avec les Nike Air Zoom Pegasus 35 en cas de canicule, la sensation n’est plus du tout la même…

Cette nouvelle semelle extérieure est plus souple et la chaussure est généralement plus flexible. J’ai immédiatement eu une sensation de liberté de mouvement et je me suis sentie propulsée par cette chaussure.

A l’avant du pied, on remarque que les crampons ont été raccourcis. Cela donne une pointe plus agressive et améliore la traction au niveau des orteils.

L’une des principales critiques du modèle précédent était l’adhérence de la chaussure. Nike a fait un effort sur ce point en modifiant le motif extérieur de la semelle pour le rendre moins glissant. Il y a du mieux, mais de mon point de vue l’adhérence est toujours le point faible de cette chaussure, c’est ce qui lui vaut de ne pas obtenir une note de 5/5 :).

asics gel cumulus 20 semelle avant
Le nouveau motif du dessous de la semelle

Le nouveau mesh

La première chose que l’on remarque en voyant la petite dernière Pegasus Zoom Air, c’est évidemment son nouveau mesh. Contrairement à celui du modèle précédente il est uniforme sur toute la chaussure et cela lui donne au premier abord un super look.

nike air zoom pegasus bleues
Nike Zoom Pegasus 35 : son nouveau mesh

Ce nouveau mesh a une très bonne respirabilité. Il est plus fin et plus souple, mais pas pour autant plus fragile. La Pegasus est en effet une chaussure très résistante et que vous pourrez porter pendant de nombreux kilomètres. D’après mon expérience il est également facilement lavable, même après une course boueuse :). L’empeigne plus souple est très confortable et avantage les pieds larges qui étaient un peu serrés dans la version 34. Mais les pieds fins ne sont pas en reste grâce au super système de laçage renforcé Flywire. C’est en effet l’un des points que j’apprécie tout particulièrement chez Nike. Les œillets renforcés permettent de maintenir solidement le pied et d’ajuster parfaitement l’empeigne aux pieds les plus fins. A mon sens Nike a une longueur d’avance sur le laçage. Certaines marques comme Saucony s’en inspirent d’ailleurs et proposent désormais des systèmes de laçage similaires.

 

La technologie Flywire n’est certes pas une nouveauté de ce modèle. Mais ce qui a changé, c’est l’emplacement des œillets. Et leur nouvelle distribution offre une flexibilité améliorée au niveau de l’avant du pied.

Pour aller plus loin (plus vite et sous la pluie)

Nike a décliné la Nike Pegasus 35 en deux modèles plus élaborés

La Nike Air Zoom Pegasus 35 Shield a tout d’abord un mesh déperlant et vous permet de courir sous la pluie sans vous mouiller. Ce n’est certes pas du gore tex, mais cette option reste intéressante pour courir par temps humide. Il faut noter que naturellement ce modèle est moins respirant que le modèle Pegasus Zoom Air standard.

La Nike Air Zoom Pegasus Turbo quant-a-elle vous promets plus de vitesse et de légèreté. Elle ajoute à la Pegasus des améliorations inspirées du projet Breaking 2 pour repousser les limites de la technologie. Si l’on en croit Nike, cette chaussure vous permettrait de battre vos records de vitesse. A tester donc !

Mon avis sur cette nouvelle Nike Pegasus

J’ai adoré rechaussé les Pegasus. Honnêtement c’est une de mes chaussures de running préférées. Nike a su tirer parti de l’expérience des modèles précédent pour apporter des améliorations significatives a la Pegasus 35.

J’aime beaucoup la combinaison de sensations de douceur et de réactivité que procure cette chaussure. Elle offre une foulée très naturelle, qui vous fait presque oublier que vous les avez aux pieds ;).

J’ai testé cette chaussure sur plusieurs distances, et elle a répondu à mes attentes quelque soit la distance parcourue. Je dirais qu’elle est peut-être meilleure sur des distances moyennes, entre 10 et 21 km.

Je recommanderais les Nike Air Zoom Pegasus 35 à n’importe qui. C’est un modèle ultra-polyvalent qui peut convenir à des débutants comme à des coureurs chevronnés.

Et le petit truc en plus c’est bien sur son look. Nike en marketeur averti, a su faire chavirer mon cœur avec ces Nike Air Zoom Pegasus 35 qui ont une vraie identité. Et vous, qu’en pensez-vous ?